Serendipity - Quentin Dujardin & Olivier Ker Ourio
Albums

Serendipity

AGUA music 2024

  • Artistes:
    Quentin Dujardin (guitares nylon, baryton & slide) & Olivier Ker Ourio (harmonica chromatique) | Invité: David Linx (voix)
  • Musique composée par:
    Quentin Dujardin exceptés #04 & #06 par Olivier Ker Ourio, #01 par Charles Mingus, #07 par David Linx & Quentin Dujardin
  • Enregistrement:
    Rémi Bourcereau | Studio la Menuiserie (FR) & Quentin Dujardin | Studio AGUA music (BE)
  • Mixage:
    Rémi Bourcereau | Studio la Menuiserie (FR)
  • Mastering:
    Thomas Vingtrinier | Studio Sequenza (FR)
  • Photo:
    Orbon Alija

À propos

Le mot ‘sérendipité’ est entré dans la langue française très récemment. Sa définition au sens large est le don de faire par hasard des découvertes fructueuses. Une forme de compréhension des choses obtenue par ce hasard lui-même.

Olivier Ker Ourio et Quentin Dujardin se rencontrent ainsi en 2016 lors d’un studio en compagnie de Richard Bona, Manu Katché et Ivan Paduart. La vibration commune qu’ils partagent pour les mélodies les place devant cette évidence: faire un jour un disque ensemble pour graver l’intensité de ce son original qu’ils pressentent.

Depuis cet heureux croisement, le temps a fait son oeuvre autour de leurs approches musicales respectives: jazz pour l’harmoniciste, crossover pour le guitariste.

C’est avec la reprise étonnante du fameux standard de jazz de Charles Mingus, Goodbye Pork Pie Hat qu’ils ouvrent ce disque en grande pompe. Le décor d’ouverture est planté: un univers sonore empli de couleurs vives & chaudes. Olivier Ker Ourio n’est en effet jamais loin de son pays natal, La Réunion et de ses réminiscences rocailleuses dans le blues qu’elle porte; Quentin Dujardin quant à lui, nous transporte avec fraîcheur sur ce groove quasi malien survolé de guitares slides.

A leur grand étonnement, une seule journée de studio s’avèrera nécessaire pour graver l’intensité de ce moment posé entre douceur (Eva) et tempo lent (Serendipity). Le travail d’orfèvre de Rémi Bourcereau, ingénieur du son révèle à merveille cette diversité du dialogue qui oscille entre flamenco (Song for Paco), classique (Ave Maria) ou encore blues (Blues for M&N). Par ailleurs, leur imaginaire commun autour des îles n’est jamais loin, il suffit pour s’en convaincre d’écouter Madagascar.

Notons aussi ce clin d’oeil à Toots Thielemans dans cette nouvelle version du titre En t’attendant que le guitariste avait enregistré à ses côtés en 2010 pour son album intitulé Impressionniste. Olivier Ker Ourio nous en livre une version très personnelle et magnifiquement inspirée.

Pour conclure cette envolée, David Linx est l’invité de choix pour un moment suspendu autour de la chanson Shy Away.

Ce disque est la traversée d’un océan de notes bleues, alternant entre mer calme et traversées tempétueuses. Ces vagues nous emportent d’un port à l’autre. Un voyage vers des espaces immenses provoqué par la bienveillance du hasard: la sérendipité.

| PRESSE |

« Olivier Ker Ourio & Quentin Dujardin, le hasard fait bien les choses. Superbe version originale du fameux Goodbye Pork Pie Hat de Charles Mingus ! »France Musique (FR)

« Les deux artistes dynamitent le dialogue guitare-harmonica pour une traversée au-delà de la note bleue. »Jazz News (FR)

« Le moment est venu… et l’alchimie est au rendez-vous. »RTBF (BE)

« Ils ont en commun l’amour de la mélodie comme en témoigne ce magnifique ‘En t’attendant’ que Quentin Dujardin avait enregistré en 2010 avec l’immense harmoniciste Toots Thielemans dont le principal héritier s’appelle Olivier Ker Ourio. »France Info (FR)

« Un harmonica, une guitare, et une multitude d’émotions ! Ecoutez leur version intense, façon western du chef d’oeuvre de Charles Mingus, Goodbye Pork Pie Hat »TSF Jazz (FR)

« Un album coloré, inspiré, chaud, intense et diversifié. »Le Soir (BE)

« Un petit bijou »L’Avenir (BE)

« Cette fois, ce fantastique guitariste est associé à l’harmoniciste réunionnais Olivier Ker Ourio. Groove et mélodies sont au rendez-vous ! Le souffle chaleureux de l’orgue à bouche chromatique se mêle à la caresse des cordes pour une musique douce et légère qui réchauffe l’air hivernal et le fait vibrer en une myriade d’ondes positives.»Jazz Mania (BE)

Partitions disponibles